• L'extenseur

     

     

    L'extenseur était destiné à muscler ses bras. On pouvait l'équiper de 1 à 5 tendeurs suivant sa force musculaire. 

     

    Mon frère aîné a utilisé cet accessoire de musculation dans son adolescence. Moi,  même avec deux tendeurs j'avais déjà beaucoup de mal à le tendre !


    votre commentaire
  • Le flipper

     

    Le flipper est un élément très marquant des années 50 et 60 et il est le symbole de cette jeunesse qui passait des heures à jouer dans les cafés.

    En 1969, le flipper connaîtra son heure de gloire puisqu’il sera l’un des "personnages" principaux de l'opéra rock "Tommy" du groupe anglais The Who.

     

    Je faisais partie de cette jeunesse qui passait des heures à jouer au flipper et au babyfoot dans les cafés !


    1 commentaire
  • Les billes

     

    Dans les années 50 et 60, ce sont surtout les jeunes garçons qui s’amusent avec leurs billes dans les cours d’école. Il en existait plusieurs variétés que nous appelions les « billes de verre », les « agates », les « billes de plomb », les « cocas » ou les « billes de terre » dont nous remplissions de vieilles trousses. Les billes étaient la mesure de la richesse : notre richesse personnelle que nous cherchions à accroître sans cesse en gagnant à « au plus près du mur » ou au « pot ».

     

    J'avais un sac de billes et de calots qui diminuait ou grossissait régulièrement au gré de mes gains ou de mes pertes !


    votre commentaire
  • L'accordéon

     

    L'accordéon est un instrument de musique de la famille des vents. Le nom d'accordéon regroupe une famille d'instruments à clavier, polyphonique, utilisant des anches libres excitées par un vent variable fourni par le soufflet actionné par le musicien. Ces différents instruments peuvent être de factures très différentes.

    L'accordéon est étroitement lié à l'histoire du bal musette.

     

    Mon père jouait avec brio de cet instrument (c'est lui sur la photo). L'accordéon a bercé mon enfance et sûrement contribué à ma passion pour la musique !


    votre commentaire
  • La machine à coudre

     

    La machine à coudre a révolutionné la couture en la rendant plus rapide et moins chère. Celles des années 50 et 60 étaient comme sur la photo de véritables meubles !

     

    Ma mère, qui était couturière à domicile, travaillait sur une machine/meuble "Singer".


    votre commentaire
  • Les tickets de bus

     

    Dans les bus des années 50 un "receveur" situé à l'arrière, là où les usagers montaient, introduisait les tickets sécables dans une petite boite munie d'une manivelle afin d'oblitérer les billets nécessaires au trajet à effectuer.

     

    Vers la fin des années 50 je prenais de temps en temps le bus avec ma mère, Dans la proche banlieue de Paris les lignes de Metro étant moins nombreuses qu'aujourd'hui !


    votre commentaire
  • Les images

     

    Sous forme de planches, de feuilles ou même de livrets les images des années 50 et 60 permettaient aux enfants de découvrir le monde !

     

    Pour de bonnes notes à l'école primaire ou chez le libraire, les images (des animaux le plus souvent) étaient ma plus belle récompense !


    votre commentaire
  • Les gauloises bleues

     

    Jusqu'en 1976, la Seita disposait du monopole de la fabrication et de la vente de tabac et d'allumettes en France. Les grandes marques internationales de cigarettes n'étaient pas présentes en France et les Gauloises, les Gitanes et autres Royale étaient donc les principales marques du marché. Celles-ci étaient fabriquées principalement à partir de tabac français

     

    Durant toute mon adolescence j'ai fumé des gauloises bleues sans filtre comme beaucoup de jeunes à cette époque, sans savoir que fumer pouvait nuire à notre santé !


    votre commentaire
  • Le Meccano

     

    Meccano est un jeu de construction à base d'éléments à l'origine entièrement métalliques.

    Les modules standard préfabriqués étaient des lames métalliques perforées au pas de ½ pouce (1,27 cm) : dès le début, la collection d'éléments très étendue comportait des cornières, des plaques, des axes, des roues et des engrenages en laiton car le but initial était l'initiation à la mécanique. L'originalité de l'invention est le pas constant des trous pour l'assemblage qui se fait au moyen de vis et d'écrous.

     

    Mon frère aîné avait un Mecanno que j'ai récupéré plus tard  mais que les "Pierres magiques" ont vite remplacé !


    1 commentaire
  • Le stéréoscope (View-Master)

     

    La visionneuse View-Master se présente sous forme d'une paire de jumelles, dans laquelle l'utilisateur insert un disque cranté cartonné, comportant 7 paires de diapositives, soit 14 au total. Chaque œil visualisant une paire d'images distinctes, celles-ci peuvent être identiques pour former une image simple en deux dimensions, ou peuvent présenter la même scène sous un angle légèrement différent, et former une image en relief.

    L'utilisateur actionne une gâchette sur le côté de la visionneuse pour faire tourner le disque, et passer d'un cliché à l'autre, tel un appareil photo inversé. Il est nécessaire de regarder à travers l'appareil en direction d'une source de lumière, pour que les images soient correctement visibles.

     

    Le mien était vert pâle et avait des cartes rectangulaires !


    1 commentaire
  • Le téléphone à cadran

     

    Les téléphones des années 50 et 60 ne possédaient pas autant de touches que ceux d’aujourd’hui : ils ne possédaient que 10 chiffres qu’il fallait composer à l’aide du cadran rotatif !

     

    Sur les derniers modèles, vers les années 70, on pouvait changer le cadran par des touches.


    1 commentaire
  • L'encrier

     

    Ce petit gobelet en céramique qui servait d’encrier était inséré directement dans le bois des pupitres d'écoliers.  Dans les années 50 et 60, l’encre utilisée était violette.

     

    Ceci devrait répondre à la question que tout le monde se pose : Pourquoi les écoliers de cette époque portaient-ils une blouse ?


    1 commentaire
  • Appareil photo Instamatic Kodak

     

    Ce "Kodak instamatic 50" format 126 a été fabriqué en Grande-Bretagne (aux USA et en Australie) de 1963 à 1966.

    Il s'agit d'une version assez basique, sans possibilité de réglages de la distance de mise au point. Deux vitesses possibles : 1/40 et 1/90 sec, définies par l'utilisation du bouton de la face avant qui permet d'indiquer si le temps est ensoleillé ou couvert (Pictogrammes Soleil plein ou Soleil voilé et flash). L'objectif est un 11/43 mm.

    Une griffe spécifique sur le capot supérieur permet de connecter un flash.

    Cet appareil coûtait 49,50 francs en 1966.

     

    Mon premier appareil photo !


    2 commentaires
  • Les patins à roulettes

     

    Les patins à roulettes sont des appareils portés aux pieds qui permettent de se déplacer en appuyant le poids de son corps sur des roulettes.

     

    J'avais des patins à roulettes comme ceux de la photo, que l'on pouvait agrandir en même temps que son pied !


    votre commentaire
  • Les porte-clés

     

    Les porte-clefs servant de support publicitaire, leur collection devint une tocade des années 60 et 70. Avec la popularisation des matières plastiques, ils se sont multipliés au service des marques. Un nom fut forgé pour cet engouement : la copocléphilie.

     

    J'avais une assez belle collection de porte-clés qu'aujourd'hui je ne possède plus malheureusement !


    votre commentaire
  • La Simca 1000

     

    La Simca 1000 est plutôt à l'aise en ville avec une direction d'une (trop) grande légèreté et un moteur souple. Malgré son gabarit, qui la rend très agile dans la circulation urbaine, de nombreuses familles l'utiliseront sur de grands trajets ! On verra aussi beaucoup la petite Simca dans sa version Auto-école grâce à sa robustesse générale (elle ne sera remplacée que par la Renault 5 au début des années soixante-dix).

     

    Ma première voiture, achetée d'occasion en 1978 !


    votre commentaire
  • Guitare Eko Ranchero 12

     

    Ma première "vraie" guitare, une Eko 12 cordes achetée en 1968 dans une boutique à Montparnasse ! J'étais fan de Polnareff qui jouait très souvent sur une 12 cordes.


    votre commentaire
  • Guitre Elli Sound SG

     

    Ma première guitare électrique achetée à Paris en 1972 !


    votre commentaire
  • Travailleuse couture

     

    Petit meuble ancien qui était destiné à ranger principalement les ustensiles de couture.

     

    Ma mère était couturière à domicile et avait une travailleuse comme celle-ci pour y ranger tous ses objets de travail.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique